Udine

Archives, le 28 juillet 2012


La ville d'Udine est le chef-lieu de la province du même nom. Capitale de la région historique du Frioul, la ville est très ancienne. Son nom dérive de la racine pré-romaine 'udh', qui signifie 'protubérance', et à l'époque romaine un 'castrum' fut construit sur la colline pour contrôler la Via Julia Augustus, une voie reliant la cité d'Aquilée avec les Alpes. Le tracé rectiligne de la route nous menant du sud vers le nord suit toujours celui de l'ancienne voie romaine. Un document de l'empereur Otton II datant de 983 atteste de la vitalité de la ville. Udine gagna en importance grâce au déclin d'Aquilée d'abord et de Cividale ensuite. À partir de 1420 elle fit partie intégrante de la république de Venise, jusqu'à la fin de cette dernière en 1797. Ensuite elle connut la domination française (Napoléon Bonaparte) puis autrichienne, avant la réunification de l'Italie.


La province du Frioul connut de terribles tremblements de terre en 1976. Ils provoquèrent la mort de 989 personnes et des milliers de sans abri. Le peuple frioulan est connu pour être courageux, travailleur et intègre. Cette bonne réputation il ne l'a pas seulement acquise en Italie mais aussi hors des frontières de son pays, jusque y compris dans mon pays en Belgique. C'est donc avec courage et détermination que tous les monuments furent restaurés. De nos jours il ne reste plus aucune trace du séisme.


La ville d'Udine est bâtie sur les contreforts d'une colline qui domine la plaine s’étendant au sud jusqu'à la mer Adriatique. C'est ici qu'est entretenue l'histoire selon laquelle l'incendie d'Aquilée était visible de la colline (voir "Les hordes d'Attila" dans "Aquilée"). La colline est surplombée d'un château, fréquemment occupé par les Patriarches durant l'existence du Patriarcat d'Aquilée: c'était un refuge sûr. Par temps clair on peut voir une grande partie du Frioul à partir de cette colline.


L'ancienne ville est séduisante, avec ses monuments gothiques et Renaissance, ses jolies places, et ses rues étroites pleines de charme, bordées par d'élégants magasins. La piazza San Giacomo (ou Mateotti) est particulièrement charmante, avec ses anciennes demeures.



Frioul, Frioul Vénétie julienne, Udine,
Entrée dans la vieille ville de Udine.
Udine est la ville le plus au centre du Frioul.
Elle en est aussi la capitale historique.

Palais, Frioul, Frioul Vénétie julienne, Udine,
Udine: un magnifique palais.

Façade d'un palais, détail.

Frioul, Frioul Vénétie julienne, Udine,
Piazza delle Libertà dans le centre d'Udine: un petit coté vénitien...

Frioul, Frioul Vénétie julienne, Udine,
Udine, devant la Loggia del Lionello.
Frioul, Frioul Vénétie julienne, Udine,
Castello di Udine: campanile de l'église du château avec un ange au sommet.

Le 'Castello di Udine' au sommet de la colline.

On peut redescendre la colline par un splendide passage couvert,
qui débouche sur la Piazza delle Libertà.

En été le passage sert surtout à se protéger du soleil. C'est un des lieux de rencontre des habitants.
Vieilles femmes habillées en noir discutant en un dialecte incompréhensible, jeunes plutôt très dégourdis commentant
en connaisseurs la plastique des passantes, tous profitent de l'endroit aéré...

Udine, l'intérieur d'un café. Ici encore c'est un lieu de rendez-vous très apprécié
à Udine. On y sert des cafés italiens dont le goût est incomparable, de très bons spritz, mais aussi des vins blancs particulièrement agréables... Le décor du café vaut à lui seul le détour.


Frioul, Frioul Vénétie julienne, Udine,
En descendant du Castello di Udine sur la Piazza delle Libertà.



L'intérieur de la cathédrale d'Udine (Duomo).



Pour qui aime les décors baroques, il ne faut en aucun cas manquer la visite de la cathédrale d'Udine! L'intérieur est hallucinant, toute la cathédrale est décorée comme un théâtre, avec rideaux et trompe l’œil. Angelots peints et sculptés se disputent la préséance, une fresque nous montre d'étranges ombres comme si la scène présentée était une scène de théâtre...



Frioul, Frioul Vénétie julienne, Udine,
Udine, plafond d'une cathédrale incroyablement baroque à l'intérieur.

Un ange nu garde une porte...



Des angelots peints et sculptés se disputent la préséance...

Une scène de théâtre éclairée par des bougies...




La piazza San Giacomo et ses alentours.




Frioul, Frioul Vénétie julienne, Udine,
Piazza San Giacomo à Udine.

Frioul, Frioul Vénétie julienne, Udine,
Beaucoup de maisons présentent des fresques extérieures sur la place S. Giacomo.

Frioul, Frioul Vénétie julienne, Udine,
Palais à Udine

Dans une petite église...







Commentaires

  1. Quelle belle façon de nous faire découvrir la ville. Merci Eric.
    Je ne suis pas certaine d'être déjà venue sur ce blog, mais je connais bien l'autre. :)
    Merci pour tout. Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour chère Quichottine,

      Ton impression est juste: j'ai séparé mon ancien blog en deux, cela devenait un fouillis, ce n'était plus le labyrinthe ordonné du départ. L'autre blog, celui de la peinture, doit te sembler connu. Dans celui-ci il y a plein de nouveaux textes, dont ce récit de voyage.

      Sur ce blog-ci je te recommande particulièrement la petite nouvelle 'Un biscuit parfum menthe' https://eric-itschert-ecrits.blogspot.com/2018/03/3-un-biscuit-parfum-menthe.html et la nouvelle réalisée avec Iacchos https://eric-itschert-ecrits.blogspot.com/2018/04/5-fils-de-la-lune.html Mes nouvelles (voir colonne gauche) sont polies comme des galets, alors que les autres textes sont moins dégrossis :D

      Je te souhaite une belle journée pleine de soleil!

      Supprimer
    2. Oh oui j'oubliais: pour le moment tu sais accéder à 'Fils de la lune' en cliquant plus bas, c'est une de mes notes les plus visitées, Iacchos a du en faire de la pub :D

      Bisous!

      Supprimer
  2. Coucou Eric, j'espère que mes messages s'affichent sur ton blog, comme il s'agit d'un article de 2012, je ne sais pas si je ne l'ai pas déjà vu sur l'autre blog mais peu importe c'est toujours un plaisir de voyager avec toi dans ton univers passe une excellente semaine bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour chère domi,

      Rassure-toi, les commentaires apparaissent bien sur mes blogs mais après modération (en ce moment il y a beaucoup de trolls qui courent sur le net, des bêtes pas très sympathiques!) Un bon nombre d'écrits sont publiés pour la première fois. Dont ce récit de voyage datant de 2012 mais gardé 'dans un tiroir'. Merci pour ta gentille visite, tu es parmi mes fidèles depuis tant d'années déjà et te lire me fait toujours autant plaisir! Chaleureux bisous!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés